Le moteur solaire qui fait le buzz

Vous faites peut être parti des 46500 personnes à avoir vu cette vidéo présentant le moteur de SAUREA (voir la vidéo). Non ? Alors voici pour vous un petit résumé de cette incroyable invention tout à fait adaptée aux besoins actuels.

Le moteur de SAUREA est un vrai moteur solaire, c’est-à-dire que cette technologie permet la conversion de l’énergie solaire DIRECTEMENT en énergie mécanique. L’idée est d’utiliser des cellules photovoltaïques de façon non conventionnelle pour, qu’en plus de capter l’énergie solaire, elles transmettent cette énergie. Ceci est possible grâce à la commutation optique effectuée par le disque obturateur qui est solidaire du rotor. Ainsi plus besoin d’utiliser d’intermédiaires entre les panneaux solaires et le moteur, plus de pièces mécaniques d’usure ni de composants électroniques qui nécessitent un entretien fréquent et donc coûteux.

prior_art_vs_PVTinv

 

Vous l’aurez donc comprit cette technologie innovante aux  5 brevets donne un avantage de taille à ce moteur solaire : une très longue durée de vie sans entretien. À l’heure de l’obsolescence programmée, il me semble important de le souligner. Un autre grand avantage de ce moteur est qu’il permet de développer un maximum de puissance pour un minimum de « matière première » engagée pour sa fabrication. Il s’agit donc d’un produit réellement durable et écologique.

Et à quoi peut-on utiliser un tel outil, me demandez-vous ? Je vous réponds que plusieurs applications sont possibles et que de nombreuses autres sont encore à l’étude.

L’une des applications la plus significative à mon avis est l’hydraulique villageoise. Il s’agit ici de coupler le moteur solaire à une pompe à piston afin de récupérer 14 mètres cube d’eau par jour (à 15 m de profondeur !). Pour un village africain cela représente l’irrigation d’un hectare de culture maraîchère ou encore l’alimentation en eau pour 700 habitants (20 l d’eau par habitant). Ce moteur fonctionne au fils du soleil car il n’est pas associé à une batterie, il est donc particulièrement adapté pour les régions à fort ensoleillement, tel que le Mali où il est prévu de le tester prochainement. Dans les pays où l’énergie solaire est l’une des seules richesses accessible à tous, un moteur solaire garanti 25 ans au moins ne serait-il pas la solution idéale ?

D’autres applications en aéraulique (aération des bassins, aquaculture, lagunage…), en mécanique (presse à huiles, compression du froid…) ou dans l’enseignement sont également envisageables, mais pour les développer SAUREA devra relever un challenge de plus, la levée de fond.

Pour l’heure, cette belle innovation sera présentée les 20 et 21 mai de cette année à Valencienne lors du Challenge Educ-éco, ainsi qu’au salon des solidarités Porte de Versailles.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s