Un café, l’addition et des champignons !

À l’heure où les initiatives « zéro déchet » nous passionnent, nous nous rendons aujourd’hui au Café des spores, association toulousaine qui adapte une bonne idée au goût du sud-ouest.

Pauline PETIT, la présidente, a eu l’idée d’appliquer une technique utilisée en Colombie et en Mozambique (pays producteurs de café) qui consiste à utiliser le marc de café comme substrat pour faire pousser des végétaux. Au Café des Spores le marc de café sert à faire pousser des champignons, à savoir des pleurotes (d’où le jeu de mots avec les « spores ») dans un cadre urbain.

Comment cela fonctionne ?

Tout commence avec le ramassage du marc de café, par la société CLER Verts, provenant des restaurants/ bar- cafés/ machines d’entreprises…. À ce café on rajoute des copeaux de bois non traités et du mycélium (partie souterraine des champignons qui rappelle les racines des végétaux) provenant de FRANCE.

la cueillette des champignonsPuis le tout est enfermé dans de grands sacs et incubé pendant un mois à température modérée dans des caves humides. Ces sacs sont ensuite placés à la lumière pendant 3 à 4 jours, permettant la pousse des champignons. Les sacs peuvent produire 2 à 3 récoltes de pleurotes avec un même sac. Au final chaque sac de 10 kg au départ donne 2 kg de champignons à l’arrivée, soit un rendement de 20 % !

Mais le rendement ne fait pas tout ! Le plus intéressant est que Café des Spores permet à la fois de valoriser un déchet produit en grande quantité, mais aussi de favoriser une économie circulaire et locale. En effet, tous  les pleurotes cueillis sont livrés frais à un restaurant et une AMAP locaux, qui apprécient la qualité d’un produit dont le processus de production est maîtrisé de A à Z.

Oui mais le sac, on en fait quoi après les cueillettes ? Me demandez-vous. C’est simple : le marc de café qui reste après récolte est utilisé comme compost pour du maraîchage. Ce compost possède de grandes qualités d’enrichissement des sols grâce à la prédigestion opérée par les champignons… glamour hein ?!

Cette jeune association créée en janvier 2016, lauréate du premier prix EPE métro-news, souhaite aujourd’hui se professionnaliser, se diversifier (avec des kits de production de champignons à domicile)  et créer de l’emploi notamment pour des personnes en réinsertion. Dans cette optique, Café des Spores est actuellement en campagne de crowdfunding et travaille en association avec Organic Vallée (pôle de valorisation de la matière organique).

Suivant l’objectif national de « smart city », permettre à une start-up de créer des ressources et de l’emploi à partir de déchets nous semble un bon plan ! »

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s